Photos - Interviews - Palmarès - Archives - Rétrospective

Michel HUGON

Toutes les photos sont la propriété de Michel Hugon et sous Copyright ©


1990

25 mars 1990 - Le retour du grand blond au Castellet

Michel Hugon a enlevé pour come-back en compétition, la première journée du championnat de Côte d'Azur.

Le représentation fut impeccable. Le grand blond, la chaussure très lourde, avait laissé trop de bons souvenirs aux spectateurs pour ne pas proposer un "remake" de ses œuvres. Le scénario fut parfaitement fignolé, la distribution riche de valeurs montantes et le suspense savamment distillé jusqu'à la dernière minute.
Le grand blond, ce quadragénaire au sourire si trompeur, c'est Michel Hugon.
Celui qui a plus de cent victoires.
Celui qui avait pris sa retraite définitive il y a deux ans, mais que personne n'avait cru.


18 novembre 1990 - Un pari fou !

Michel Hugon, Alain Minassian et Christian Reggi remportent la traditionnelle course d'endurance de fin d'année disputée sur la piste de Montpellier Grabels.

La saison touche à sa fin et les courses deviennent de plus en plus rares à cette époque de l'année. L'hiver approche et les averses se multiplient, bref, difficile de trouver de chaleureux week-ends. Mais celui du 18 novembre 90 restera gravé dans les mémoires.
En effet, Michel Hugon, associé à deux néophytes, Alain Minassian et christian Reggi, remporte la course, devançant ainsi des pilotes comme Dominique Tiercelin, Yannick Iglésias, Olivier Fiorucci, Stéphane Sarrazin ou Nicolas Minassian. Il est vrai que pour certains, la chance n'a pas été au rendez-vous mais ce qu'il y a de plus beau, c'est que nos "trois artistes" avaient misé sur la victoire !
Chapeau !
Pour une victoire, ce fut une belle victoire, car mettre les fesses dans un baquet pour la première fois en course et gravir la plus haute marche du podium est une belle récompense pour l'association Minassian/Reggi/Hugon.
"Michel Hugon fut pour nous un équipier modèle et comme "Pro", soyez assurés qu'il n'y a pas mieux."