Historique

 Il parait que c'est sur une base d'aviation Américaine en 1951 que le kart est apparu. Avec quelques tubes, des roues et un moteur de tondeuse à gazon ou de bétonnière, les équipes au sol, bricolent le premier go-kart. Chacun fabrique son propre engin et les premières compétitions ont bientôt lieu.
La France découvre le kart en 1959. C'est un véritable «boom» et devant cet engouement, Jean Marie Balestre crée le Groupement National de Karting ( GNK ) le 29 Février 1960.
En 1961 le GNK recense déjà plus de 13000 licenciés. Mais ce nouveau sport mécanique va vite connaître un baisse jusqu'en 1970. Depuis cette date le nombre de licenciés augmente régulièrement, pour atteindre en 2000 le nombre de 12 000 licenciés environ.
Le karting en France était organisé autour de la Fédération de Karting (F.d.K.), (depuis cette année c'est la FFSA qui a pris la direction) et des 17 ligues régionales. Il y a 280 clubs (ASK : Association Sportive de Karting), 120 circuits en plein air (outdoor), 100 circuits en salle (indoor), 150 professionnels et environ 300 compétitions par an.
La piste Alain Prost, un des plus beaux circuits internationaux de France, est la première vrai piste créée au Mans, en France. La piste du Castellet (Paul Ricard) était jusqu'à l'année passée (avant la vente) considérée parmi les plus belles d'Europe.
C'est la firme Italienne Tecno qui va construire un modèle de châssis qui va déterminer la forme de tous les châssis pour le futur et la société Iame va fabriquer en 1959 le premier vrai moteur de kart «le Parilla». Iame est aussi le constructeur du Komet K55, toujours utilisé en catégorie promotionnelle.
Comme Prost, Schumacher, Truli, Verstappen, Fisichella et tant d'autres, sans oublier le regretté Ayrton Senna, deux fois vice-champion, tous ces pilotes ont fait leur début de carrière en karting
et ont contribué à la réalisation et le succès du premier Master Kart Indoor de Paris-Bercy organisé par Philippe Streiff en 1993.
Après le premier Kart Indoor de Bercy, débute le phénomène «indoor», c'est à dire le karting à la portée de tous, jeunes et moins jeunes et on dénombre actuellement plus de 80 circuits indoor.


It is on a base of American aviation in 1951 that the first go-cart appeared. With some tubes, wheels and engine of lawn-mower the teams on the ground, tinker the first go-cart. Each makes his own machine and first competitions take place soon .France discovers the go-cart in 1959. It is a real "boom" and in front of this craze, Jean Marie Balestre creates the National Grouping of Go-carting ( GNK) on February 29, 1960.In 1961 the GNK lists already more than 13000 graduates. But this new mechanical sport is going to know a fast decline until 1970. Since this date the number of graduates increases regularly, to reach in 1998 the number of 13 000 graduates A .Go-carting in France is organized around the Union of Go-carting (F.d. K.) and 17 regional leagues. There are 285 clubs (ASK: Sports association of Go-carting), 120 circuits outdoors , 100 circuits in indoor , 150 professionals and more than 300 competitions a year.It is in Le Mans that was created the first track of go-carting " the track Alain Prost, one of the most beautiful international circuits of France ".Among the builders of frames, the Italian Tecno firm is going to build a model which is going to determine the shape of all the frames for the future and the Iame company is going to make in 1959 the first true engine of go-cart " Parilla ". Iame is also the builder of Komet K55 used in promotional category in 12 countries.The go-cart is a tremendous school to make pilots of high level, as Prost, Schumacher, Truli, Verstappen, Fisichella and so many others, without forgetting regretted Ayrton Senna, twice vice - world champion of go-carting.All these pilots contributed to the realization and the success of Paris-Bercy's first Master Kart Indoor organized by Philippe Streiff.After the Bercy's first Go-cart Indoor in 1993, begins phenomenon " indoor ", that is go-carting within the reach of all, young and less young. France counts at present more than 80 circuits indoor. Since January, 2000 the FFSA took in hand the fate of the go-carting in France.